Madagascar forêt primaire
Un long séjour au bout du monde, dans un sanctuaire naturel. Le pas a été franchi.


Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Mes amis

Album photos

Rubriques


Menu



Pour sauver le Vari Roux

 

 

La population de Varis sur le secteur considéré avoisinait les 28 individus en 2008. Depuis juin, maximum 15 Varis ont été aperçus sur une même période. De plus leur comportement est différent ils restent dans la canopée et ne se laissent plus approcher à quelques mètres.

Même si rien ne sera possible si le biotope n'est pas épargné, une ultime tentative est tentée actuellement.Le Vari reste l'emblème, le symbole le plus prestigieux et remarquable de Masoala pour le grand public. On finance l'enregistrement d'un CD de chants traditionnels interprétés par les villageoises. Le produit des ventes leur revient,et  en échange elles font pression sur leur maris pour qu'ils stoppent la chasse et le piégeage des Varis. Les guides, fréquemment présent sur le terrain font le suivi de la population Si celle-ci reste stable ou s'accroît, on verse le produit des ventes de CD à la fin de chaque mois. Sinon, on stoppe. 

 


Publié à 21:48 le 28/09/2009
Ajouter un commentaire
Page précédente
Page 6 sur 11